2.1. Le respect de la personnalité de l'enfant

Chaque enfant est un individu singulier avec ses potentialités et ses besoins. Afin d'œuvrer vers une prise en charge adéquate et un accompagnement adapté, il est essentiel de lui offrir un espace de parole et de l'écouter. En portant de l'intérêt à l'enfant dans son individualité, il se sentira reconnu dans son statut de personne et pas uniquement en tant qu'adulte en devenir.

La procédure pour atteindre l'intérêt supérieur de l'enfant doit être basée sur la consultation de ce dernier. Cependant, il est impératif que l'enfant dispose des ressources nécessaires, comme la capacité d'exprimer valablement son opinion, pour que ses dires puissent être pris en considération de manière à répondre à ses besoins singuliers et/ou à des envies particulières.

Le respect de la personnalité de l'enfant implique une connaissance et un respect des étapes de son développement physique, social et moral par l'équipe éducative.

Les progrès moteurs de l'enfant de 4-12 ans se manifestent de plusieurs façons complémentaires:

  • La coordination des mouvements augmente
  • La force s'accroît pendant cette phase de façon considérable
  • La rapidité, la précision, l'endurance se développent d'une manière très marquée

Concernant le développement social, les enfants d'âge scolaire expérimentent la vie de groupe:

  • La notion de pairs et les amitiés prennent de l'importance
  • Respect des autres et collaboration
  • Un besoin de se mettre en valeur apparaît
  • La rivalité se fait ressentir
  • Constitution de groupes
  • Définition de règles de groupe et exclusion

Le développement intellectuel s'accroît sur plusieurs plans:

  • Passage de l'intuition à l'opération
  • La pensée se détache de la perception momentanée
  • Des relations objectives sont effectuées
  • Apparition du symbolisme et de la conceptualisation

Le développement affectif varie selon les âges:

  • 6 ans - Indécision, impulsivité, inconstance, égocentrisme
  • 7 ans - Équilibre interne/externe, assimilation, introversion, autocritique
  • 8 ans - Socialisation, extraversion, sens de soi-même, exclusion
  • 9 ans - Réalisme - désir d'amélioration des capacités - amitiés avec pairs du même sexe - projet - détachement de la famille
  • 10 ans - Conscience de soi, valorisation de son image, identification, solidarité

Les stades de développements en sciences humaine, s'ils sont envisagés par catégories d'âges doivent, néanmoins prendre en compte les singularités propres à chaque enfant, tant au niveau des retards et des précocités.

2.1.1. Les enfants

La tranche d'âge des enfants accueillis se situe entre 4 et 12 ans. Ces âges comportent des aspects particuliers qu'il est indispensable de connaître afin de mener à bien les activités pédagogiques.

  • 4-7 ans: l'enfant est très sensible à la notion de justice. Les longs sermons ne fonctionnent pas. Il aime que l'on approuve ses bons comportements et cela le motive pour persévérer. L'autocritique se met en place.
  • 8-12 ans: Il comprend l'intérêt de l'autodiscipline pour diminuer les comportements indésirables. Il commence à bien se connaître, à avoir du bon sens et à faire la part des choses entre ses droits et ses devoirs, Il apprend à assumer ses responsabilités.

Les méthodes appliquées au sein d’Hal & Cole impliquent une prise en compte des capacités des enfants. De plus, pour atteindre les objectifs et les finalités pédagogiques ciblées d’Hal & Cole, visant l'autonomie et la responsabilisation, le concept de «morale» est hautement sollicité.

Stades de la moralité (selon Kohlberg).

  • Morale égocentrique (plaisir, douleur, profit): l'enfant cherche à éviter la douleur et à dissimuler ses fautes
  • Morale réciproque (bénéfices/coûts): l'enfant espère recevoir des récompenses et cherche les bénéfices mutuels
  • Morale loyale: l'enfant cherche à se faire accepter et à éviter d'être désapprouvé
  • Morale de loi et d'ordre: l'enfant veut suivre les règles pour éviter les sanctions
  • Morale de contrat social: l'enfant veut promouvoir le bien-être du groupe
  • Morale de principe éthique (pas applicable) application de la justice, de la consistance des principes propres

< Page précédenteRetour au sommaire du programme pédagogique | Page suivante >

Image qui suit la souris